Huawei Ascend Y300 : smartphone Jelly Bean d’entrée de gamme

Logo Huawei

Le fabricant chinois Huawei officialise un nouveau smartphone d’entrée de gamme sous Android.

Livré avec la version 4.1.1 Jelly Bean d’Android et la surcouche graphique maison Emotion UI, il s’agit du modèle Ascend Y300.

Aux dimensions 12,4 x 6,4 x 1,1 centimètre pour un poids de 130 grammes, celui-ci propose un affichage multitouch 4 pouces avec une définition WVGA, autrement dit 800 x 480 pixels.

Celui-ci offre également une compatibilité 2G / 3G, des liaisons Wi-Fi 802.11n / GPS / Bluetooth 2.1, des interfaces mini-jack / Micro-USB 2.0, des capteurs photo 5 Mégapixels / 0,3 Mégapixel, un module radio FM et un espace de stockage 4 Go extensible à 36 Go par MicroSD.

Sous le capot, enfin, on trouve un processeur ARM Cortex-A5 double cœur 1 GHz d’origine Qualcomm, une mémoire vive 512 Mo et une batterie Lithium-Ion 1 730 mAh grâce à laquelle on peut espérer jusqu’à 5 heures en communication ou jusqu’à 320 heures en veille.

Huawei Ascend Y300 
Le smartphone Huawei Ascend Y300

Il faudra débourser une petite centaine d’euros pour se procurer le smartphone Huawei Ascend Y300, lequel sera disponible en blanc ou en noir.

Publicités

Karbonn A4 : smartphone Android dual-SIM à moins de 100 euros

 Logo Karbonn

Le fabricant indien Karbonn, dont on a déjà parlé dans nos colonnes, vient de dévoiler un smartphone d’entrée de gamme à moins de 100 euros.

Baptisé tout simplement A4, ce smartphone est plus précisément affiché à 4 990 roupies, l’équivalent de 70 euros.

Livré avec la version 2.3.6 Gingerbread d’Android, il s’appuie sur un processeur mono-core cadencé à 1 GHz, lui-même épaulé par une mémoire vive 256 Mo. Pas vraiment une bête de course donc.

En termes de fonctionnalités, celui-ci offre un affichage 4 pouces en 320 x 480 pixels, une compatibilité 2G sur deux logements SIM – possibilité de gérer deux numéros mobiles en même temps –, des liaisons Wi-Fi N / Bluetooth – version non précisée –, une sortie mini-jack, un capteur photo 3,2 Mégapixels au dos, un capteur photo 0,3 Mégapixel en façade, un tuner radio FM et un espace mémoire disponible de 104 Mo que l’on peut heureusement étendre de 32 Go grâce à une carte MicroSD.

Karbonn A4.
Le smartphone Karbonn A4

À bord, enfin, une batterie Lithium-Ion à la capacité 1 400 mAh pour jusqu’à 4 heures de communication voix et jusqu’à 135 heures d’autonomie en veille.

Par Nabil Chaibi

Après le Fonepad, Asus annoncera un smartphone avec processeur Intel Z2580

Asus Fonepad

Après avoir bien gagné en notoriété en s’associant avec Google, le fabricant taiwanais Asus s’affiche en soutien d’Intel et annoncera un smartphone sous Intel Atom Clover Trail+ pour juin prochain.

Le fabricant taiwanais Asustek, petit acteur par rapport à ses concurrents, a su tirer son épingle du jeu en jouant la carte de l’innovation  mais aussi en produisant pour le compte de Google une tablette Nexus  qui a plutôt séduit, lui apportant une notoriété nouvelle.

Asus a encore créé la surprise en annonçant lors du salon MWC 2013 une tablette Fonepad avec fonctions de téléphonie mobile et dotée d’un processeur Intel Atom Z2420 Lexington, qui fait entrer le fabricant au rang des partenaires du fondeur américain, et ce pour assez longtemps vu la stratégie de la firme de Mountain View.

Asus Fonepad

Ce dernier a indiqué qu’Asus soutiendrait aussi sa plate-forme Atom Clover Trail+ Z2580 et selon Digitimes, le fabricant taiwanais devrait annoncer un smartphone sous Intel Z2580 durant le mois de juin ( sans doute pour le salon Computex de Taiwan ).

Le terminal est pressenti pour disposer d’un affichage 5″ à 5,5″ et se situer sur le même créneau que le Lenovo K900, l’un des premiers smartphones sous Clover Trail+, avec un positionnement sur le haut de gamme.

Par Nabil Chaibi

EyeVerify, scanner oculaire pour smartphone

EyeVerify

Il semble difficile de parvenir à verrouiller efficacement son smartphone par les temps qui courent. Aussi, EyeVerify présentait au MWC de Barcelone sa technologie Eyeprint, un scanner oculaire, rien que ça, pour protéger son téléphone contre les intrus. Description du système.

Si Android propose déjà un système de reconnaissance faciale, EyeVerify se concentre sur l’œil. Si ce n’est pas à proprement parler un scanner rétinien, la technologie analyse très précisément les veines de votre œil. Utilisant au choix le capteur photo avant ou arrière (avantagé car tirant parti du flash), l’application, encore à l’état de prototype, vous donnera accès à votre téléphone une fois votre identité reconnue.

Les premières prises en main font état d’une technologie bien trop jeune pour se retrouver rapidement dans nos smartphones, mais c’est en tout cas un grand pas vers une sécurité accrue de l’appareil qui en sait davantage sur notre vie que n’importe qui. A suivre !

Par Nabil Chaibi

Un smartphone Facteo pour chacun des 90 000 facteurs français. Par Nabil Chaibi

La-Poste

Tous les facteurs de l’Hexagone seront équipés d’un smartphone d’ici fin 2015.

Le groupe La Poste a annoncé qu’il allait équiper ses 90 000 facteurs d’un smartphone tactile nommé Facteo et accompagné d’un petit stylet.

1 000 l’ont été déjà en 2012 dans le cadre d’une phrase d’expérimentation, 10 000 devraient l’être d’ici la fin de l’année en cours et la totalité le sera d’ici fin 2015.

La-Poste

Dans sa version actuelle, ce smartphone permet trois fonctionnalités : la signature pour les objets suivis, les procurations et la gestion des réexpéditions.

À terme, celui-ci proposera davantage de fonctionnalités regroupées au sein de trois applications :  » Mon téléphone  » pour les appels voix, les SMS et le surf sur Internet ;  » Ma poste  » pour suivre l’actualité du groupe et accéder aux informations internes ; et  » Ma tournée  » pour l’accompagnement du facteur dans sa tournée en fournissant par exemple un digicode ou l’exécution de nouveaux services de proximité proposés par le groupe tels qu’une visite visant afin de s’assurer qu’une personne âgée se porte bien – intégrée à la tournée, même si aucun courrier n’est à distribuer.

Le smartphone Facteo des postiers sera disponible en plusieurs modèles qui seront issus de modèles grand public de grandes marques, autrement dit des modèles rebadgés comme le Nexus 4 / E960 de Google qui est en fait l’Optimus E970 de LG.

onE Puck recharge votre smartphone avec une boisson chaude… ou fraîche. Par Nabil Chaibi

Après les chargeurs solaires et autres piles à combustibles portables, Epiphany Labs, un petit groupe d’inventeurs, a créé un nouveau moyen de recharger un téléphone mobile avec une boisson chaude ou froide.

Epiphany-onE-Puck-chargeur-smartphone

Pendant les vacances à l’étranger, oubliez la prise de tête pour trouver une prise de courant et un adaptateur pour recharger votre smartphone. Avec onE Puck dans la poche, il suffit de s’arrêter sur une terrasse et de prendre un café pour générer un peu d’électricité gratuite et gagner quelques « barres » de batterie.

onE Puck repose sur le principe du moteur Stirling inventé en 1816. Le matériaux modernes permettent aujourd’hui de mettre mieux à profit le potentiel de ce moteur. Une différence de température permet de générer assez d’électricité pour alimenter un petit appareil électronique comme un téléphone portable.

L’Epiphany onE Puck est un petit support rond, une sorte de palet de hockey,  sur lequel il suffit de poser une tasse de café chaude ou une boisson bien frâiche. Dès que le voyant s’allume, il faut connecter le dispositif au smartphone via un câble USB. Selon ses concepteurs, onE Puck fonctionne avec tous les modèles d’iPhone, d’iPod, les téléphones Android et tous les petits appareils utilisant un chargeur USB.

Epiphany-onE-Puck-chargeur-smartphone-2

onE Puck n’est pas encore disponible sur le mass market. Les inventeurs de onE Puck ont lancé une campagne de levée de fonds sur KickStarter. Ils cherchent 100 000 dollars pour passer la vitesse supérieure.

Source Epiphany Laboratories

Par Nabil Chaibi

DropTag, la pastille bluetooth qui indique si votre colis a chuté pendant le transport. Par Nabil Chaibi

Qui, au moment d’envoyer ou de recevoir un colis marqué « Fragile », n’a jamais eu quelques inquiétudes quant à son état à l’ouverture ? Voici une invention contre le syndrome du colis maltraité…

DropTag-colis-0

Assurance transport ou pas, c’est toujours avec un peu déception qu’on reçoit un cadeau brisé dans sa boîte. Avec l’essor du commerce en ligne et des sites tels qu’eBay, le nombre de colis transportés chaque jour ne fait qu’augmenter et apporte parfois quelques surprises à leurs destinataires, dues à la maladresse d’un livreur ou à un transporteur un peu violent au volant.

Des ingénieurs de chez Cambridge Consultants ont peut-être inventé une technologie qui va vous libérer l’esprit. Baptisée DropTag, cette petite pastille bluetooth se colle sur le colis et enregistre tous les chocs, secousses et chutes susceptibles de se produire durant le transport.

DropTag-colis-1

A l’arrivée du colis, il suffit de lancer une application sur son smartphone et la pastille DropTag vous indique immédiatement dans un rayon de 50 mètres, si le colis a subi une chute violente durant son voyage. Si c’est le cas, il faut le refuser ou émettre des réserves.

DropTag-colis-2

La pastille DropTag n’est pas encore commercialisée mais à moins de 2 dollars l’unité, elle trouvera sans doute son marché auprès des particuliers ou des transporteurs qui en feront un  nouveau service.

Source Cambridge Consultants via Engadget