Shuttle X70S : ordinateur-tout-en-un à la carte avec Windows ou Linux. Par Nabil Chaibi

La marque Shuttle présente un ordinateur tout-en-un-en S70S qu’elle propose au format barebone, autrement dit avec certains éléments au choix de l’utilisateur.

Aux dimensions 46,8 x 36,4 x 5,7 centimètres, il s’agit d’un modèle 18,5 pouces à bord duquel on peut placer un processeur Intel en socket LGA 1155 et une mémoire vive 16 Go répartie sur deux slots.

Pouvant fonctionner sous environnement Windows ou Linux, celui-ci offre un affichage HD sur une dalle tactile ou non – tactile avec un doigt –, un rendu sonore stéréo via deux haut-parleurs délivrant 2 Watts chacun et une capture 2 Mégapixels grâce à la webcam en façade.

Celui-ci peut accueillir un disque dur ou un SSD au format 2,5 pouces, ainsi qu’une unité optique avec une épaisseur de 9,5 millimètres. Tous les deux seront raccordés en SATA 2.

En termes de connectique, il propose une sortie HDMI, un port LVDS, une sortie casque, deux ports Gigabit Ethernet, une liaison Wi-Fi 802.11n, une entrée microphone, plusieurs ports USB 2.0 / USB 3.0 et deux ports Série. Sans oublier enfin d’évoquer la fente SD / SDHC / SDXC.

Shuttle X70S 1   Shuttle X70S 2
L’ordinateur tout-en-un Shuttle X70S ( cliquer pour agrandir )

Principalement destiné à des usages dans le secteur industriel ou à des installations de type POI / POS, cet ordinateur tout-en-un a été annoncé à 452 euros HT et hors éléments à rajouter – CPU, RAM et stockage.

Par Nabil Chaibi

Publicités

Un stylo pour lutter contre les fautes de grammaire et d’orthographe. Par Nabil Chaibi

Régulièrement, une entreprise s’essaie à vouloir faire passer le stylo dans le monde numérique, et si pour beaucoup d’entre elles, les essais se sont conclus par des stylos permettant d’écrire sur un écran, le Lernstift opte pour une orientation tout autre.

Lorsque l’on parle de stylo numérique, jusqu’à maintenant la première idée qui vient en tête est celle proposée par Livescribe : un stylo normal qui permet de récupérer les tracés sur un PC sans fil.

Le Lernstift reprend le procédé dans une tout autre optique, celle de corriger les fautes d’orthographe et de grammaire , ou du moins de servir d’outil d’éducation.

lernstift-1

En pratique, il suffit de s’adonner à l’écriture comme avec un stylo normal, et le Lernsift se mettra à vibrer lorsqu’il aura détecté une faute quelconque. Le projet a été initié par des parents, consternés devant les nombreuses fautes que faisait leur enfant lors de la rédaction de devoirs ou de lettres diverses.

Le Lernstift est propulsé par Linux et propose deux modes : calligraphie et orthographie, une vibration étant produite lorsqu’une faute de grammaire est détectée, deux vibrations rapides lors d’une faute d’orthographe.

Pour opérer, le stylo est équipé de divers capteurs de pression et de mouvements, d’un module Wi-Fi permettant de transférer les notes au PC, d’une batterie et d’un logiciel spécifique.

Le Lernstift est équipé d’une pointe de stylo à bille rechargeable, mais pourra également être utilisé pour écrire dans l’air. Disponible en précommandes, il ne devrait pas être livré avant le mois d’aout 2013, rien n’a été indiqué quant à une compatibilité avec d’autres langues que l’anglais pour l’instant.

MeCam UAV : un drone quadrirotor compact pilotable à la voix pour 50$. Par Nabil Chaibi

mecam Uav

Le marché des quadrirotors grand public est en pleine expansion depuis la sortie de l’AR Drone de Parrot. Beaucoup de fabricants y vont de leur solution pour initier les néophytes aux rudiments du modélisme, mais Always Innovating souhaite aller plus loin et proposer un véritable drone autonome.

Imaginez disposer de votre propre UAV quadrirotor, un petit dispositif volant contrôlable par la voix, et capable de vous suivre de façon automatique tout en évitant les obstacles. C’est ce que s’aprete à proposer le MeCam UAV.

Mais le petit drone devrait également proposer davantage puisqu’il serait capable de renvoyer un flux vidéo en streaming vers tout dispositif compatible Wi-Fi, le tout pour seulement 50 $, de quoi enterrer définitivement la solution proposée par Parrot.

Pour le moment, le MeCam UAV proposé par Always Innovating est encore en developpement, mais la firme annonce qu’une commercialisation serait possible dès le début de l’année prochaine, à condition de trouver des partenaires pour la production de masse de l’engin.

mecamuav-2

Côté technique, l’UAV serait équipé d’un processeur ARM cortex-A9, embarquerait 1Go de RAM, un port pour carte SD et des connectiques Wi-Fi et Bluetooth.

S’il est actuellement difficile de savoir à quel point le dispositif en est réellement dans son développement, Always Innovating annonce que l’UAV proposerait aux utilisateurs d’enregistrer des vidéos en vol . Il suffirait de jeter l’appareil en l’air pour qu’il se stabilise et attende ensuite les commandes vocales pour agir en fonction.

Dans le cadre de la fonction de suivi automatique, ce sont 14 capteurs en temps réels qui opéreront avec deux algorithmes d’auto pilote sous Linux pour permettre à l’engin d’éviter les obstacles.

Deux algorithmes spécifiques seraient enfin chargés de stabiliser l’image et de filtrer le son pour éviter de capturer le bruit des pales en fonctionnement.

Le tout étant annoncé pour un prix de 49$, il nous tarde de voir ce petit drone arriver pour juger de son intéret et de ses capacités.

Par Nabil Chaibi