Après le Fonepad, Asus annoncera un smartphone avec processeur Intel Z2580

Asus Fonepad

Après avoir bien gagné en notoriété en s’associant avec Google, le fabricant taiwanais Asus s’affiche en soutien d’Intel et annoncera un smartphone sous Intel Atom Clover Trail+ pour juin prochain.

Le fabricant taiwanais Asustek, petit acteur par rapport à ses concurrents, a su tirer son épingle du jeu en jouant la carte de l’innovation  mais aussi en produisant pour le compte de Google une tablette Nexus  qui a plutôt séduit, lui apportant une notoriété nouvelle.

Asus a encore créé la surprise en annonçant lors du salon MWC 2013 une tablette Fonepad avec fonctions de téléphonie mobile et dotée d’un processeur Intel Atom Z2420 Lexington, qui fait entrer le fabricant au rang des partenaires du fondeur américain, et ce pour assez longtemps vu la stratégie de la firme de Mountain View.

Asus Fonepad

Ce dernier a indiqué qu’Asus soutiendrait aussi sa plate-forme Atom Clover Trail+ Z2580 et selon Digitimes, le fabricant taiwanais devrait annoncer un smartphone sous Intel Z2580 durant le mois de juin ( sans doute pour le salon Computex de Taiwan ).

Le terminal est pressenti pour disposer d’un affichage 5″ à 5,5″ et se situer sur le même créneau que le Lenovo K900, l’un des premiers smartphones sous Clover Trail+, avec un positionnement sur le haut de gamme.

Par Nabil Chaibi

Publicités

Processeurs Intel Haswell : aperçu des performances

logo-intel

 Un petit visuel des performances des processeurs Intel Haswell attendus au cours des prochains mois et de la partie graphique qui va avec.

Intel va présenter une nouvelle génération de processeurs qui se base sur sur une micro-architecture nommée Haswell, laquelle annonce notamment la première partie graphique de ce nom chez le géant de Santa-Clara.

Il se trouve que nos confrères anglophones de Tom’s Hardware sont parvenus à mettre la main sur un exemplaire du modèle débloqué Core i7-4770K. L’occasion de voir si les promesses sont tenues.

Le processeur Intel Core i7-4770K a été testé face aux modèles équivalents de l’actuelle génération Ivy Bridge et de l’ancienne génération Sandy Bridge, autrement dit les Core i7-3770K et Core i7-2700K.

Quelques-uns graphiques obtenus avec les applications :

Intel Core i7-4770K test 1   Intel Core i7-4770K test 2 

Intel Core i7-4770K test 3 
( cliquer pour agrandir ; crédit Tom’s Hardware )

Quelques-uns des graphiques obtenus avec les jeux :

 Intel Core i7-4770K test 4  Intel Core i7-4770K test 5   Intel Core i7-4770K test 6  Intel Core i7-4770K test 7 
Si les gains de performances dans les applications ne sont pas forcément extraordinaires, avec par exemple un temps de compression CD vers AAC réduit de seulement deux secondes sous iTunes et un temps de compression MPEG-2 vers H.264 réduit de tout juste 4 secondes dans TotalCode Studio, ceux avec les jeux vidéo sautent aux yeux, avec par exemple un nombre de FPS – image par seconde – qui passe de 48 à 62 dans le titre The Elder Scrolls V: Skyrim avec une définition 1 366 x 768 pixels.

Même si elle devient relativement intéressante pour le joueur occasionnel et pas trop exigeant, la partie graphique made in Intel a toutefois ses limites, avec par exemple Hitman: Absolution qui n’atteint pas les 30 FPS avec la même définition, ce qui obligera les vrais joueurs à se tourner vers une carte graphique dédiée. Rappelons en effet que 40 FPS sont un minimum pour jouer dans de bonnes conditions.

Par Nabil Chaibi

Bug gênant pour le chipset réseau Intel 82574L. Par Nabil Chaibi

Un bug gênant affecte le chipset réseau 82574L de chez Intel.

Kristian Kielhofner, qui travaille pour Star2Star, société spécialisée dans la téléphonie par Internet, a annoncé la découverte d’un bug affectant le contrôleur réseau filaire Intel 82574L, qui est présent sur les cartes mères du géant de Santa-Clara – qui compte d’ailleurs délaisser à terme les modèles desktop – et celles de plusieurs fabricants partenaires.

Il se trouve en effet que certains paquets, dont la taille peut être de quelques bits ou de 1 500 octets, peuvent entraîner la désactivation de l’interface réseau, obligeant alors au redémarrage pour un retour à la normale.

Le placement du poste client derrière un outil pare-feu n’empêcherait pas la circulation de celui qui se fait appeler  » paquet de la mort « .

logo-intel

Un nouveau firmware corrigeant le problème aurait été mis au point avec l’aide de deux ingénieurs de chez Intel et serait proposé aux clients Star2Star concernés par le souci. On attend maintenant le déploiement à plus grande échelle de ce nouveau firmware.

Par Nabil Chaibi

Processeurs Intel : 28 modèles en fin de vie. Par Nabil Chaibi

Intel effectue un petit ménage dans son catalogue de processeurs.

À quelques mois de l’introduction des nouveaux processeurs Haswell, le géant de Santa-Clara vient en effet d’annoncer le retrait de vingt-huit modèles destinés aux configurations de bureau et basés sur l’ancienne micro-architecture Sandy Bridge officialisée en début d’année 2011.

Les commandes pour les processeurs en question seront prises jusqu’au 23 août prochain, tandis que les livraisons pourront s’étaler jusqu’au 7 février 2014.

logo-intel

Parmi ces processeurs Intel arrivés en fin de vie, neuf références Celeron : Celeron G460, Celeron G465, Celeron G530, Celeron G530T, Celeron G540, Celeron G540T, Celeron G550, Celeron G550T et Celeron G555

On note aussi douze références Pentium : Pentium G620, Pentium G622, Pentium G630, Pentium G630T, Pentium G640, Pentium G640T, Pentium G645, Pentium G645T, Pentium G850, Pentium G860, Pentium G860T et Pentium G870.

On évoque sept références Core : Core i3-2100, Core i3-2102, Core i3-2120, Core i3-2120T, Core i3-2125, Core i3-2130 et Core i5-2390T.

Par Nabil Chaibi

Intel Core i3-2375M : nouveau processeur basse conso pour les notebooks et ultrabooks. Par Nabil Chaibi

La firme californienne Intel introduit un nouveau processeur mobile.

L’ancienne micro-architecture Sandy Bridge 32 nanomètres a beau avoir été remplacée en avril 2012 par l’actuelle micro-architecture Ivy Bridge 22 nanomètres – qui cèdera elle-même sa place à Haswell d’ici quelques mois –, elle n’a pas encore rendu son tablier. Intel continue en effet de l’exploiter pour ses processeurs d’entrée de gamme.

Preuve en est une nouvelle fois avec le processeur Intel Core i3-2375M tout juste dévoilé par le géant de Santa-Clara.

Destiné aux configurations mobiles, il s’agit d’un modèle dual-core cadencé à la fréquence de 1,5 GHz qui embarque une mémoire cache L3 de 3 Mo. Basse consommation, il affiche un TDP – Thermal Design Power – de seulement 17 Watts.

logo-intel

Comme le processeur Intel Core i3-2365M à 100 MHz de moins introduit au cours du quatrième trimestre 2012, le processeur Intel Core i3-2375M animera notamment des ordinateurs portables classiques et des ultrabooks proposés par le constructeur Hewlett-Packard.

Intel 335 Series : une nouvelle capacité. Par Nabil Chaibi

La gamme Intel 335 Series se dote d’une nouvelle capacité.

En octobre 2012, nous évoquions l’arrivée d’un nouveau dispositif SSD chez Intel : le modèle 335 Series en 2,5 pouces 9,5 millimètres.

Rappelons que celui-ci embarque un contrôleur mémoire d’origine SandForce, le très populaire SF-2281, et une mémoire flash MLC gravée en 20 nanomètres.

Raccordé en SATA 3, il promet des pointes à 450 Mo/s en écriture séquentielle, 500 Mo/s en lecture séquentielle, 42 000 IOPS en écriture aléatoire et 52 000 IOPS en lecture aléatoire 4K.

Jusqu’alors disponible dans une seule capacité 240 Go, le SSD Intel 335 Series se décline dans une nouvelle capacité de 180 Go

Les performances annoncées en SATA 3 sont les mêmes.

Intel_SSD_s?rie_335-GNT_b   Intel_SSD_s?rie_335-GNT_a
Le SSD Intel 335 Series

D’ores et déjà référencé dans les comparateurs de prix en ligne, il se trouve à partir de 160 euros, quand l’autre se déniche à partir de 170 euros.

Autant dire que pour celui qui n’est pas à 10-20 euros près, la déclinaison 240 euros présentera plus d’intérêt.

Processeurs Intel Haswell : un benchmark à fréquence égale. Par Nabil Chaibi

Les performances de la prochaine plate-forme Haswell d’Intel ont fait l’objet d’un petit benchmark.

Étant parvenus à mettre la main sur l’un des processeurs Intel de la génération Haswell attendue au cours des prochains mois – un exemplaire de pré-série en fait –, nos confrères du site Internet russe OCLab nous proposent un benchmark à fréquence égale. L’occasion de découvrir les hausses de performances entre un modèle Ivy Bridge et un modèle Haswell.

Les processeurs utilisés pour les tests sont un modèle Intel Core i7 Ivy Brige à 2,8 GHz et un modèle Intel Core i7 Haswell à 2,8 GHz.

Le reste de la configuration comprend : une mémoire vive DDR3-1333 d’origine Corsair, un SSD 240 Go d’origine Corsair, un bloc d’alimentation Corsair et le système d’exploitation Windows 7.

Voici les résultats obtenus avec les applications PiFast, SuperPi et wPrime :

Intel Haswell Benchmark 1   Intel Haswell Benchmark 2
Les graphiques obtenus ( crédit OClab ; cliquer pour agrandir )

Mis à part le premier qui fait état d’un petit recul, les graphiques révèlent une légère hausse des performances. Bref, pas autant de surprises qu’avec la solution graphique qu’intègreront ces puces Haswell et qui sera la première solution graphique digne de ce nom chez le géant de Santa-Clara.

Intel Haswell processeur
Le processeur Haswell testé ( crédit OClab ; cliquer pour agrandir )