Instagram de plus en plus Web. Par Nabil Chaibi

Instagram poursuit son déploiement sur le Web. Après les profils, c’est au tour du fil d’actualité – flux de photos – d’apparaître sur la version Web.

D’abord application mobile, le réseau social Instagram basé sur le partage et la retouche de photos a débarqué sur le Web fin 2012 avec l’affichage des profils des utilisateurs. Demandée par les utilisateurs eux-mêmes, cette présence sur le Web continue de prendre de l’ampleur.

Aujourd’hui, Instagram annonce l’intégration du fil d’actualité pour la version Web afin de proposer une expérience similaire à celle sur mobile.

Il devient dès lors possible de naviguer parmi les dernières photos ajoutées par des personnes suivies, d’aimer des photos, commenter. Pour retrouver la sensation sur mobile, la fenêtre du navigateur peut être réduite pour prendre la forme d’une colonne. Le contenu s’adapte.

Instagram-web

Par contre, il n’est pas possible de mettre en ligne des photos depuis le Web. C’est un choix délibéré. Co-fondateur d’Instagram, Kevin Systrom justifie que le service repose sur la  » production de photos où que l’on soit, dans le monde réel et en temps réel « .

Depuis son rachat par Facebook, Instagram a mis les bouchées doubles pour sa version Web. Twitter et Instagram ont coupé les ponts et sont entrés en concurrence frontale sur le partage de photos.

Instagram revendique 90 millions d’utilisateurs actifs par mois, 40 millions de photos publiées par jour, 8 500 Likes et 1 000 commentaires par seconde. A priori, le service n’a pas pâti de nouvelles conditions d’utilisation polémiques qui ont rapidement été retirées.

 Par Nabil Chaibi

Publicités

Facebook : 1,585 milliard de dollars de chiffre d’affaires fin 2012 grace aux mobiles. Par Nabil Chaibi

Malgré des revenus en baisse au troisième trimestre 2012, Facebook se sera largement rattrapé sur la fin d’année. Un revirement de situation spectaculaire qui représente une augmentation de 40% de son chiffre d’affaires par rapport à l’année passée.

Une entrée en bourse ratée, des actionnaires méfiants, divers coups d’éclat tant au niveau des partenariats qu’avec son public, Facebook n’est à premier regard pas la société sur laquelle il fait bon miser ses économies, et pourtant la réalité est toute autre.

Le groupe vient de publier les chiffres correspondant à la fin d’année 2012, et se félicite d’afficher 40% de revenus supplémentaire par rapport à fin 2011. Ainsi, Facebook aurait dégagé 1,585 milliard de dollars pour le seul quatrième trimestre 2012.

Plus concrètement, Facebook annonce 64 millions de dollars de bénéfices nets pour la seule période allant d’octobre à décembre 2012.

CA facebook 2012

Le réseau social se porte donc plutôt bien avec désormais 1,06 milliard d’utilisateurs actifs recensés au 31 décembre 2012 et qui profite actuellement d’un retournement étonnant de situation.

En effet, il semblerait que la communauté du réseau se connecte actuellement davantage depuis les plateformes mobiles que depuis des PC. Une première pour le réseau social qui n’a néanmoins pas communiqué de rapport détaillé de ses revenus pour juger de la part exacte générée par son application mobile.

Néanmoins, on estime que la publicité générée sur la version mobile de Facebook représente 23% des revenus totaux du groupe. Mark Zuckerberg aurait donc fait le bon choix en misant sur la version mobile de son réseau social et a profité d’un récent communiqué pour rappeler à quel point la scène mobile était inscrite dans le futur de Facebook, allant jusqu’à dire que Facebook est actuellement une compagnie  » mobile« .

Complément d’information  C’est par l’intermédiaire de Twitter que la nouvelle s’est répandue, Facebook a en effet racheté la société Instagram, créatrice de l’application de retouche et de partage de photos du même nom, pour près de 1 milliard de dollars !

Par Nabil Chaibi