BlackBerry Z10 : plate-forme SnapDragon S4 Pro à l’intérieur. Par Nabil Chaibi

BlackBerry a bien basculé vers Qualcomm et ses plates-formes SnapDragon pour ses premiers smartphones sous BlackBerry 10, révèlent les premières analyses des entrailles du BlackBerry Z10.

L’arrivée de la plate-forme BlackBerry 10 permet d’introduire une nouvelle génération de smartphones BlackBerry remettant au goût du jour les caractéristiques de terminaux dont les évolutions mineures au fil des années avaient fini par attirer des critiques sur un certain manque d’innovation de la part du fabricant.

Avec les premiers smartphones BlackBerry 10, c’est l’arrivée de smartphones à processeur double coeur qui est annoncée, à l’image du BlackBerry Z10, le premier à être commercialisé. UBM Tech Insights  commencé à en explorer les composants internes et peut confirmer que la société s’est tournée vers Qualcomm pour le processeur, rompant avec ses anciens fournisseurs ( Texas Instruments, notamment ).

Qualcomm MSM8960

Cela avait déjà été suggéré depuis l’été dernier c’est finalement une plate-forme SnapDragon S4 Pro MSM8960 qui est présente dans le BlackBerry Z10, dual core 1,5 GHz asynchrone, associé à un processeur graphique Adreno 225 et un modem 3G / LTE ( Qualcomm également ), le tout formant le SoC complet gravé en 28 nm.

BlackBerry Z10

UBM Tech Insights note que Qualcomm est aussi présent par le circuit de gestion de l’énergie, le circuit multimode et la partie GPS, ainsi que pour la partie codec audio, ce qui fait que la société de San Diego va bien au-delà de la seule fourniture du processeur.

Le groupe Samsung fournit quant à lui les 2 Go de mémoire SDRAM et la mémoire Flash. Quant à Texas Instruments, jusque là gros fournisseur de composants pour BlackBerry, il ne se retrouve plus que dans la partie connectivités sans fil avec un module combinant WiFi, Bluetooth et FM.

La partie NFC du BlackBerry Z10 est gérée par une solution SecuRead de la société française Inside Secure, spécialiste dans ce domaine. Les analystes observent que le smartphone partage de nombreux composants avec le Samsung Galaxy S III, sans pouvoir dire si c’est voulu ou non.

Par Nabil Chaibi

Publicités

Pas de Blackberry 10 pour le Japon. Par Nabil Chaibi

BlackBerry Z10 logo 02

 BlackBerry vient à peine de lancer son BlackBerry 10 et ses nouveaux smartphones et pourtant tous les pays ne seront pas concernés par cette nouvelle nouvelle gamme de produits. BlackBerry vient d’annoncer se retirer du Japon.

L’annonce vient directement de BlackBerry qui a donc précisé ne pas souhaiter lancer son BB10 et les nouveaux smartphones de la marque sur le territoire japonais en évoquant une question de couts.

BlackBerry Z10 noir

« Nous sommes dans un processus de lancement global de BlackBerry 10 sur des marchés clefs et nous constatons déjà une demande positive pour le BlackBerry Z10 dans les pays ou il a déjà été lancé. »  » Le Japon n’est pas un marché majeur pour BlackBerry, et nous n’avons pas l’intention de lancer nos smartphones BlackBerry 10 las bas.  »

Bien que le Japon soit un fort consommateur de smartphones, BlackBerry n’occupe effectivement pas une importante part de marché, Android occupant 64% de celui-ci, contre 32% pour Apple. On estime que BlackBerry occuperait à peine 0,3% du marché japonais.

Malgré une déclaration d’un porte-parole de la marque :  » Nous continuerons à apporter du support technique aux clients de BlackBerry au Japon », Nikkei annonce déjà que la marque pourrait stopper totalement la vente de ses téléphones dans le pays et se retirer définitivement du marché. En outre, ce serait l’incapacité pour BlackBerry à justifier le prix trop important de ses dispositifs face à la concurrence qui handicaperait le succès de ses smartphones.

BlackBerry : quel futur pour les tablettes PlayBook ? Par Nabil Chaibi

Lancée mi-2011, la tablette PlayBook est toujours commercialisée chez le fabricant BlackBerry et elle recevra même une mise à jour vers la plate-forme BlackBerry 10. Mais y aura-t-il une PlayBook II un jour ?

La tablette PlayBook, première à emporter un OS dérivé de QNX qui est désormais intégré dans la plate-forme BlackBerry 10 annoncée ce 30 janvier, bénéficie d’une longévité exceptionnelle dans cette catégorie de produits où les générations se succèdent à quasiment moins d’un an d’intervalle.

Annoncée fin 2010, lancée mi-2011, elle est toujours commercialisée et a vu son OS mis à jour, sans que de nouveaux produits ne soient annoncés pour en prendre la suite, à l’exception d’une variante LTE proposée aux Etats-Unis.

Les fuites de roadmap des produits BlackBerry suggèrent pourtant l’existence d’une future tablette 10″ chez RIM, programmée pour le troisième trimestre 2013, portant le nom de code Blackforest et peut-être dotée de 128 Go de capacité de stockage, à l’instar de la dernière évolution de la tablette iPad d’Apple.

Interrogé sur la stratégie tablettes de BlackBerry lors de la présentation de BlackBerry 10, le CEO de la société, Thorsten Heins, a confirmé que l’actuelle PlayBook bénéficierait d’une mise à jour vers BlackBerry 10.

RIM PlayBook 03

Pour ce qui est de nouvelles tablettes, il s’est montré beaucoup plus vague, indiquant que le fabricant étudiait les façons de combiner software et hardware afin de créer des propositions différenciantes et offrant une valeur ajoutée.

Il a souligné que BlackBerry restait attaché au segment des tablettes mais sans affirmer pour autant un intérêt démesuré pour ce type de produit.

La PlayBook actuelle semble donc être encore là pour un moment tandis qu’une PlayBook II finira peut-être par arriver mais elle n’apparaît pas comme un projet majeur de BlackBerry pour le moment, la priorité étant largement donnée aux smartphones BlackBerry Z10 et BlackBerry Q10 tout juste officialisés.

Par Nabil Chaibi

Optimisez vos emailings pour mobile: 5 astuces. Par Nabil Chaibi

Optimisez vos emailings pour mobile: 5 astuces

Aujourd’hui, lorsque vous êtes actif dans le domaine de l’email marketing, il est une chose que vous ne pouvez plus ignorer : Le mobile! De plus en plus, vos prospects ou clients, consultent vos newsletters et emails promotionnels sur leurs smartphones ou tablettes. Il est impératif de garder cela en mémoire lorsque vous vous engagez dans une campagne d’email marketing…

Pas convaincu ? Quelques chiffres:

Les emails consultés sur mobile représentent de 10 à 50% des emails ouverts, en fonction des cibles, produits / services et type d’email. (Source : eMailmonday – « Party safe mobile email stats » 2012)Le nombre d’emails consultés depuis un mobile est aujourd’hui plus élevé que le nombre d’emails consultés depuis un  client mail de bureau ou un webmail. Les chiffres, montrent que 38% des emails sont aujourd’hui ouverts depuis un support mobile, 33% depuis un client mail et 29% depuis un webmail. (Source : Litmus –”Email Analytics” – Septembre 2012)

C’est pourquoi il est indispensable de créer des newsletters ou des emailings en HTML compatibles avec les mobiles. Mais comment ? Ci dessous, vous trouverez 5 astuces qui vous aiderons à réussir votre emailing pour mobile.

Un phénomène répandu lorsque vous lisez un email sur mobile sont les modifications apportées par les navigateurs mobiles.

Vous pouvez éviter cela en utilisant les CSS. En ajoutant le code ci dessous dans la balise de votre newsletter, les navigateurs pour téléphone mobile ne modifieront pas la mise en forme.

body {-webkit-text-size-adjust:none;}

div, p, a, li, td {-webkit-text-size-adjust:none;}

Ce code interdit à un navigateur mobile de changer la taille du texte de votre email lorsque celui ci est visualisé sur un support mobile. Lorsque vous utilisez les CSS dans votre newsletter HTML, soyez sûr d’utiliser les CSS en ligne ! Attention : beaucoup de solutions d’emails suppriment le code CSS de la balise .

Les solutions les plus adaptées ont des fonctionnalités qui vous permettront de transformer les règles de styles en attribut en ligne. Ce qui évitera à la solution d’emailing de supprimer le code CSS de la balise .

Le fait que les destinataires de vos campagnes d’emails n’aient pas à scroller pour voir votre message est très important. Une bonne approche pour éviter le scroll est de placer une table des matières au début de l’email. De cette manière, une personne ouvrant votre email peut décider si oui ou non elle souhaite lire la suite.

Un autre point important est la largeur de votre email. Lorsque vous créez un email, essayez de limiter la largeur de celui ci à 640 pixels ou moins. Lorsqu’un email a une largeur adaptée aux supports mobiles, cela augmente votre interaction avec l’utilisateur et finalement augmente votre taux de clic. La plupart des téléphones mobiles et smartphones ayant un écran entre 320 et 480 pixels de largeur, si votre newsletter a une largeur de 640 pixels, vos destinataires seront en mesure de lire votre email sans zoomer.

Pourquoi ? Parce que vos destinataires n’ont pas de souris comme sur un PC. Un point important pour rendre votre email « finger friendly » est de faire très attention aux liens présents dans l’email ainsi qu’aux boutons d’appel à l’action. Un point de blocage bien connu lorsqu’on lit sur un support mobile est la difficulté rencontrée pour ouvrir un lien ou un bouton d’appel à l’action car ceux-ci sont trop petits pour être cliqués sur l’écran d’un mobile.

Pour éviter ce problème, il vous faut utiliser un design simple en une colonne. Un doigt étant l’équivalent d’environ 45 pixels sur un écran de mobile, en ajoutant un padding de 10 à 15 pixels à votre bouton d’appel à l’action, il devient plus simple de cliquer sur celui-ci. Une autre astuce, est de rajouter un ‘display:block;’. Ceci agrandira la surface cliquable autour du bouton.

Une autre manière pour rendre un lien plus facile à cliquer est d’y appliquer un font size plus large. Les informations les plus importantes deviennent ainsi plus claires et vos emails plus faciles à lire et cliquer.

N’oubliez jamais qu’une connection internet mobile est plus lente qu’une connexion classique ! Envoyer un PDF ou plusieurs images hautes définitions est par exemple une mauvaise idée car vos destinataires pourraient difficilement l’ouvrir ou pire encore votre email pourrait finir en spam !

Plus vous réduirez la taille de votre fichier, plus celui-ci a de chance d’arriver dans la boite de vos destinataires.

Vous avez rendu votre email « mobile friendly » ? Maintenant il est important de vous assurer que les pages d’atterrissages sur lesquelles vos destinataires arriveront après avoir cliqué sur un lien ou un bouton de votre email, sont aussi adaptées aux supports mobiles ! En effet si votre email est adapté aux mobiles mais pas les pages de votre site, la probabilité pour que votre destinataire ne clique pas sur les liens de votre email est très élevée.

Voici ce dont il faut vous assurer concernant vos pages :

Avoir la bonne largeur ;Avoir le minimum d’informations sur votre page d’atterrissages.Les utilisateurs de supports mobiles qui souhaitent plus de détails visiteront votre site internet depuis leurs ordinateurs ;Il est impératif que vous utilisiez à la place du Flash, l’HTML5, CSS3 ou Javascript. En effet, les Iphones, Ipads et autres Blackberry ne supportent pas le Flash. Android supporte Flash, mais les contenus sont difficilement chargés. Il est donc préférable d’éviter le Flash.Vos liens n’auront pas d’effets au survol comme sur un ordinateur. Ce qui veut dire qu’il est impossible de savoir si une image, par exemple, contient un lien à moins de toucher cette image. Il est donc préférable de bien spécifier ce qui est cliquable et ce qui ne l’est pas dans votre email.

Tester, tester et encore tester ! Tous les points vus ci dessus sont importants. Il est donc fortement recommandé de tester l’envoi de votre newsletter afin de voir si tous ces points sont conformes. Ceci fait, il ne vous reste plus qu’à envoyer votre campagne d’email !

Par Nabil Chaibi

70 000 applications seront disponibles chez le BlackBerry 10 : Par nabil chaibi.

Le nouveau système d’exploitation canadien sera équipé pratiquement par des milliers d’applications compatibles, sécurisées, rapides, stables et surtout novatrices …

Le lancement officiel de la 10 éme version de la toute nouvelle mouture de son OS sera le 30 janvier prochain à NewYork .Le directeur marketing « Frank Boulben » affirme d’une part que  ce lancement sera perçu comme le plus grand retour dans l’histoire technologique des smartphones et que leur nouveau produit  ‘ le BlackBerry 10′ sera la base de l’évolution de la société et pour le monde technologique dans les 10 prochaines années.

par nabil chaibi.