Facebook : événement Android en avril, la rumeur du Facebook Phone reprend

 Facebook phone

Le réseau social a lancé une invitation à la presse pour un événement le 4 avril relatif à Android qui fait émerger une fois de plus l’hypothèse d’un Facebook Phone ou au moins d’un OS mobile dérivé d’Android.

Que prépare Facebook vis à vis d’Android ? L’invitation envoyée à la presse pour un événement le 4 avril prochain sur le thèmse « Come see our new Home on Android » ravive les interrogations quant à la stratégie mobile du réseau social et la possibilité d’une annonce autour d’un Facebook Phone ou d’une plate-forme qui en sera le coeur.

Cela fait plusieurs années maintenant que l’on prête à Facebook l’envie de lancer son propre smartphone qui mettrait ses services en avant. La multiplication des utilisateurs accédant au réseau social par leur mobile oblige la société à déployer des efforts d’intégration sur les multiples OS mobiles du marché et peut la conduire à désirer disposer de sa propre plate-forme.

Facebook Android 

 S’il y a bien eu des rumeurs autour de prototypes, Facebook n’est jamais allé plus loin que des partenariats ponctuels pour mettre en avant ses services sur des terminaux, notamment avec HTC, dont le HTC Myst devrait être la nouvelle incarnation.

L’invitation du 4 avril dévoilera-t-elle une plate-forme Android modifiée pour les besoins du réseau social et future base de vrais Facebook Phones ? Le site TechCrunch l’affirme une fois de plus, parmi d’autres.

L’annonce pourrait cependant plutôt tenir d’un effort particulier d’intégration au sein d’Android et présent sur certains smartphones, comme cela a déjà été fait précédemment.

Mark Zuckerberg, patron de Facebook, a déclaré à plusieurs reprises que la conception de smartphones n’était pas dans l’ADN du réseau social et qu’il préférait assurer des passerelles sur toutes les plates-formes mobiles. Les temps ont-ils changé, alors que la présence sur mobile est devenue un enjeu massif pour nombre de sociétés ? Réponse début avril.

Karbonn A4 : smartphone Android dual-SIM à moins de 100 euros

 Logo Karbonn

Le fabricant indien Karbonn, dont on a déjà parlé dans nos colonnes, vient de dévoiler un smartphone d’entrée de gamme à moins de 100 euros.

Baptisé tout simplement A4, ce smartphone est plus précisément affiché à 4 990 roupies, l’équivalent de 70 euros.

Livré avec la version 2.3.6 Gingerbread d’Android, il s’appuie sur un processeur mono-core cadencé à 1 GHz, lui-même épaulé par une mémoire vive 256 Mo. Pas vraiment une bête de course donc.

En termes de fonctionnalités, celui-ci offre un affichage 4 pouces en 320 x 480 pixels, une compatibilité 2G sur deux logements SIM – possibilité de gérer deux numéros mobiles en même temps –, des liaisons Wi-Fi N / Bluetooth – version non précisée –, une sortie mini-jack, un capteur photo 3,2 Mégapixels au dos, un capteur photo 0,3 Mégapixel en façade, un tuner radio FM et un espace mémoire disponible de 104 Mo que l’on peut heureusement étendre de 32 Go grâce à une carte MicroSD.

Karbonn A4.
Le smartphone Karbonn A4

À bord, enfin, une batterie Lithium-Ion à la capacité 1 400 mAh pour jusqu’à 4 heures de communication voix et jusqu’à 135 heures d’autonomie en veille.

Par Nabil Chaibi

L’iPhone 5S opère déjà sous Android en Chine

i5s

Les fabricants chinois sont connus pour proposer des solutions très bon marché de divers dispositifs technologiques. Mais c’est sans doute dans le milieu du smartphone qu’ils excellent.

GooPhone s’est ainsi fait la réputation de proposer nombre d’équivalents aux best-sellers des grands fabricants de smartphones. Preuve en est de ce nouvel iPhone 5S sorti avant l’heure en Chine pour un prix défiant toute concurrence.

goophone i5s 

On ne connait pas encore l’apparence officielle de l’iPhone 5S à venir, mais GooPhone a fait le pari que rien ne changera vraiment esthétiquement parlant au niveau du smartphone, et son i5S arbore donc naturellement le design de l’iPhone 5.

Au premier coup d’oeil, il sera difficile de remarquer que l’on a affaire à une copie, tant que le smartphone ne sera pas allumé du moins puisque celui-ci opère sous Android 4.1 Jelly Bean. Néanmoins, là encore il faudra chercher un peu puisque l’OS a subit une modification très lourde pour la rapprocher le plus possible d’iOS.

En interne, on retrouver un processeur Mediatek MT6577 cadencé à 1Ghz et 512 Mo de RAM. C’est au niveau de l’écran que l’effort sera à consentir auprès de l’utilisateur, puisqu’il s’agit d’une dalle tactile au format 4 pouces affichant une résolution faiblarde de 854×480 pixels ( contre 1136×640 pour l’iPhone 5 d’Apple).

La caméra est également revue à la baisse puisque le capteur ne propose qu’une définition de 5 MP, et dans l’ensemble, le smartphone n’est pas compatible avec la norme 4G LTE.

Néanmoins, pour 99$, le smartphone devrait faire l’illusion, qu’il s’agisse d’épater la galerie, ou malheureusement lors de tentatives d’escroqueries sur les sites de vente de biens d’occasion.

Vertu Ti : premier smartphone de luxe de la marque sous Android. Par Nabil Chaibi

Vertu Ti logo

Symbian n’étant plus, la marque de mobiles de luxe Vertu, ancienne propriété de Nokia, se tourne pour la première fois vers Android pour son modèle Vertu Ti.

La marque de mobiles de luxe Vertu exploite avec quelques autres le marché de niche des téléphones portables faits main et utilisant des matériaux nobles, produits en petites quantités et dont les prix se comptent à quatre ou cinq chiffres.

Ici, les performances techniques du mobile comptent moins que l’aspect et la finition. Néanmoins, la marque Vertu, qui désormais n’appartient plus à Nokia, connaît une évolution de taille en annonçant son premier smartphone sous Android, le Vertu Ti, après des années passées sous Symbian, et le présente comme  » le téléphone Vertu le plus puissant à ce jour « .

Vertu Ti

C’est donc sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich qu’est proposé le dernier Vertu, avec un affichage 3,7″ 800 x 480 pixels et traitement cristal de saphir antirayures, mais aussi un processeur dual core 1,7 GHz SnapDragon de Qualcomm, associé à 1 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne.

Au dos, on trouve un APN 8 megapixels, capable de prendre des vidéos en 1080p, ainsi qu’un APN 1,3 megapixel en façade. Il met en avant le traitement audio signé Bang & Olufsen et les mélodies provenant de l’Orchestre symphonique de Londres, tandis qu’une touche dédiée permet d’accéder à des services exclusifs (conciergerie, notamment).

Il ne faudra donc pas espérer surfer en 4G sur son téléphone Vertu Ti mais les heureux possesseurs pourront se réjouir de disposer d’un mobile entièrement assemblé à la main par un même artisan en Grande-Bretagne, avec sa griffe apposée, avec une coque titane qui le rend « cinq fois plus résistant que celui des autres smartphones du marché ».

Mais pour disposer de ce beau bébé et briller en société, il faudra tout de même être en mesure de débourser 7990 €.

Par Nabil Chaibi

Maxell MAXTAB H10 : tablette 9,7 pouces sous Android Jelly Bean. Par Nabil Chaibi

logo-android

La marque Maxell étend sa gamme de tablettes tactiles avec un modèle d’entrée de gamme nommé Maxtab H10.

Aux dimensions 24,3 x 1 x 19 centimètres pour un poids de 630 grammes, cette tablette s’appuie sur un processeur ARM Cortex-A9 dual-core 1,5 GHz ( le modèle AMLogic 8726-MX ), une solution graphique quad-core Mali-400 et une mémoire vive 1 Go en DDR3.

Bénéficiant d’Android dans sa version 4.1 Jelly Bean, elle offre un affichage tactile 9,7 pouces avec une définition 1 024 x 768 pixels, une liaison réseau sans-fil Wi-Fi N, un appareil photo numérique 5 Mégapixels, une webcam 1,3 Mégapixel, une sortie HDMI, une sortie casque et une connectique USB 2.0.

Elle intègre par ailleurs une mémoire flash d’une capacité de 8 Go, que l’on peut étendre de 32 Go grâce à une carte au format MicroSD.

À bord enfin, une batterie Lithium-Ion 7 800 mAh qui procure une autonomie de 4 heures 30 minutes en surf Internet, 5 heures en lecture vidéo, 18 heures en lecture audio et 30 heures en veille.

Maxell MAXTAB H10
La tablette tactile Maxell MAXTAB H10

Assortie d’une garantie constructeur de deux ans, cette tablette tactile Maxtab H10 coûte 189 euros.

Android : mise à jour 4.2.2 en cours de déploiement. Par Nabil Chaibi

android jelly bean

La mise à jour 4.2.2 Jelly Bean pour les dispositifs sous environnement Android est en cours de déploiement.

Certains utilisateurs l’ont remarqué, le géant Google déploie en ce moment une mise à jour estampillée 4.2.2 Jelly Bean pour son environnement mobile Android.

Ce sont évidemment les dispositifs de marque Google qui seront les premiers à être servis, avec parmi eux le smartphone Galaxy Nexus – fabriqué par Samsung – et les tablettes tactiles Nexus 7 / Nexus 10 – produites respectivement par Asus et Samsung.

Les smartphones et tablettes Android distribués sous les marques des partenaires bénéficieront de cette mise à jour en fonction des calendriers déterminés par les différents constructeurs.

Rien n’a été précisé dans les notes de version qui accompagnent celle-ci, si ce n’est une amélioration des performances et de la stabilité.

On sait toutefois que des problèmes de streaming audio en Bluetooth devraient faire partie des soucis résolus pour l’occasion.

LG Optimus L3 II : nouveau smartphone Android de Série L à petit prix. Par Nabil Chaibi

Après un LG Optimus L7 II apparu en Russie, c’est un LG Optimus L3 II qui fait parler de lui via des informations parues chez un opérateur mobile.

Il semble bien que LG Electronics, dont la branche mobile retrouve des couleurs après une période difficile, ait décidé de renouveler sa série Optimus L dévoilée l’an dernier pour occuper les segments de smartphones d’entrée et de milieu de gamme et écoulée à 10 millions d’exemplaires.

Après l’apparition d’un smartphone LG Optimus L7 II Dual ( dual SIM ) en Russie, c’est en Hongrie, via l’opérateur T-Mobile, que paraissent des informations sur un smartphone LG Optimus L3 II ( LG E430, le LG Optimus L3 portant la référence LG E400 ) se positionnant sur l’entrée de gamme.

LG Optimus L3 II

Ses caractéristiques sont précisées : un écran 3,2″ QVGA ( 240 x 320 pixels ) avec dalle LCD IPS, un processeur simple coeur 1 GHz, 4 Go d’espace de stockage interne extensible par carte microSD et un APN 5 megapixels au dos.

Le LG Optimus L3 II reprendra à peu près les mêmes dimensions que son prédécesseur ( 102 x 61 x 11,9 mm pour 115 g ) et un format comparable quoiqu’aux angles plus arrondis et même si la Série Optimus L voulait introduire un design spécifique et reconnaissable.

Le smartphone fonctionne sous Android, sans doute sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Il devrait faire l’objet d’une annonce lors du salon MWC 2013 de Barcelone fin février et être assez rapidement commercilaisé à un prix attractif.

Par Nabil Chaibi