São Paulo mise énormément sur son nouveau Lucas

Le départ de Lucas cet hiver au Paris SG a laissé un grand vide à São Paulo, où l’international auriverde était la coqueluche du public du Morumbi. Mais le club brésilien a décidé de ne pas se morfondre longtemps, se décidant à façonner un nouveau talent pour oublier le néo-Parisien. Hasard ou coïncidence, ce nouveau jeune joueur porte le même prénom : Lucas Evangelista.

À tout juste 18 ans, ce milieu offensif est considéré comme l’un des plus grands espoirs de la formation pauliste. S’il appartient au Desportivo Brasil avec qui il est sous contrat jusqu’en 2017, il est prêté au Tricolor jusqu’en décembre 2014 avec une option d’achat fixée à 270 000€. Et à en croire le président de São Paulo Juvenal Juvêncio, il y a de fortes chances que l’affaire se fasse.

« Nous avons un joueur qui va beaucoup progresser, c’est Lucas Evangelista. Vous allez en entendre parler », a-t-il expliqué au média brésilien UOL Esporte. On imagine tout ce que le président attend de son joueur, puisque ce dernier a réalisé de nombreux essais dans sa jeunesse à Manchester United, à Twente, au PSV Eindhoven et à Anderlecht. Pour autant, l’intéressé se veut raisonnable.

« Je veux rester et progresser professionnellement. São Paulo me donne toutes les conditions. On me fait confiance. São Paulo n’a pas recruté un nouveau Lucas. Il a déjà fait l’histoire du club ici et on s’en souviendra toujours. Maintenant, je dois conquérir mon espace, tout en utilisant sa trajectoire comme exemple », a-t-il conclu. Lucas Evangelista saura-t-il faire oublier Lucas ? Réponse dans les prochains mois.

Par Nabil Chaibi

Deux joueurs du Werder Brême se battent à l’entraînement !

Ça chauffe au Werder Brême ! Lors de la séance d’entraînement d’hier, Marko Arnautovic et Sokrátis Papastathópoulos se sont chahutés après un contact un peu trop rugueux.

Séparés par leurs coéquipiers avant le pire, les deux hommes en sont quand même venus aux mains. 14e de Bundesliga, le Werder n’avait vraiment pas besoin de ça.

Par Nabil Chaibi

Montpellier : Girard ironise sur son avenir

Invité de Luis attaque sur les ondes de RMC, l’entraîneur de Montpellier René Girard a parlé de sa situation au club, évoquant notamment l’épisode Diego Maradona, qui a quelque peu perturbé son équipe il y a quelques semaines.

« La patron a parlé (Louis Nicollin, le président). Je ne serai plus à Montpellier la saison prochaine. L’épisode Diego Maradona ? Ce n’était pas un gros problème mais c’était quand même un peu gênant. A certains moments, on a besoin de nos forces. Mais cela fait partie du métier. Ce n’était pas un moment agréable. Est-ce que j’ai une idée du club où je peux aller ? Non. Pour l’instant, c’est l’ANPE », a-t-il confié.

Par Nabil Chaibi

Arsenal : le cauchemar recommence pour Abou Diaby !

« Mon souhait ? Pouvoir terminer la saison sans problème physique, retrouver mon niveau et le plaisir sur le terrain avec Arsenal. » Le 2 janvier, Abou Diaby (26 ans) souhaitait simplement jouer régulièrement avec Arsenal en 2013. Seulement, le milieu de terrain des Gunners a encore été trahi par son physique.

Plusieurs pépins l’ont empêché de reprendre la compétition sur la durée en ce début d’année. Mais aujourd’hui, c’est un énorme coup dur qui s’abat sur l’international tricolore (16 sélections, 1 but). Arsenal vient d’annoncer qu’il a été victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche à l’entraînement, ce mercredi.

Après consultations avec des spécialistes, il devrait être opéré dans les prochains jours, annonce le site officiel du club londonien. Si rien n’est encore définitif, Arsenal annonce que l’ancien Auxerrois sera éloigné des terrains pour huit à neuf mois. Une éternité malheureusement pour un Abou Diaby qui n’a jamais pu enchaîner plus de 10 titularisations en Premier League depuis son arrivée à Londres en 2006…

Par Nabil Chaibi

Chelsea prêt à donner sa chance à Weah Jr !

Être le fils d’un footballeur n’est pas simple quand on décide de marcher sur les traces de son père, demandez donc à Jordi Cruyff ou plus récemment à Enzo Zidane. Aujourd’hui c’est au tour du fils de l’ancienne star du football français et mondial, Ballon d’Or France Football en 1995, George Weah de faire parler de lui. À 13 ans, Thimothy Weah vient d’être mis à l’essai par Chelsea.

Interrogé par la radio anglaise TalkSport, l’ancien attaquant du PSG a expliqué les raisons qui l’ont poussé à envoyer son fils chez les Blues. « Il est talentueux. Je l’ai amené à Chelsea juste pour un essai et une expérience différente. Quand j’ai quitté Londres, j’ai gardé des liens avec Chelsea. Quand mon fils a voulu tenter sa chance en Angleterre, la première personne que j’ai appelée était Gary Staker (intendant en chef de Chelsea, ndlr). Gary a fait bouger les choses, Timothy apprécie. Il a déjà commencé à s’entraîner et il est heureux. »

De son côté, Weah jr possède une motivation sans faille et rêve de suivre les traces de son père. « Mon père était l’un des plus grands joueurs et je veux suivre ses traces. Mais je veux aussi faire un nom pour moi-même. Je veux être Timothy George Weah, être moi-même, de jouer mon jeu et toujours suivre ses traces. » Souhaitons que Timmy réalisera une meilleure carrière que son grand frère, George Weah Jr (25 ans) qui végète dans l’équipe B du Lausanne Sport.

Par Nabil Chaibi

AS Roma : Totti ne voit que Messi au dessus de lui

Aujourd’hui, on peut compter 20 ans jour pour jour depuis les débuts de Francesco Totti en Serie A avec l’As Roma. A cette occasion, le capitaine emblématique du club de la Louve a accordé une interview à la Gazzetta dello Sport, dans laquelle il se montre parfois surprenant.

Il y explique notamment une chose : « Il n’existe qu’un seul joueur qui parvient à réaliser des choses que je ne pourrai jamais faire : c’est Lionel Messi ». Vraiment ? Il s’agit maintenant de savoir ce que Zlatan ou CR7 pourraient en penser…

Par Nabil Chaibi

Man City : une rude bataille s’annonce avec le Real Madrid pour arracher Cavani !

Malgré les 70 millions d’euros demandés par le président napolitain Aurelio De Laurentiis pour Edinson Cavani, Manchester City semble toujours intéressé. Hélas pour les Citizens, il semblerait que le Real Madrid n’ait pas lâché la bride non plus.

« C’est un joueur important, et n’importe quel club qui souhaite se renforcer pense à des joueurs comme lui », affirme Roberto Gregucci, l’entraineur des défenseurs chez les Sky Blues. « Mancini a exprimé son intérêt pour Cavani, mais il n’y a rien d’exclusif pour Manchester City », se désole-t-il sur Radio Crc.

Par Nabil Chaibi