Solar Impulse : La traversée des Etats-Unis sans carburant fossile

Solar Impulse

Avant de s’offrir un tour du monde, le projet Solar Impulse devrait parcourir les États-Unis. L’occasion pour l’avion solaire de partager son message écologique et de sensibiliser sur le potentiel des énergies renouvelables.

En décembre dernier, l’équipe suisse de Solar Impulse annonçait son envie de réaliser le tour du monde à bord d’un avion uniquement propulsé par l’énergie solaire.

Après quelques vols d’essai, le HB-SIA devrait dans un premier temps s’accorder une petite balade et traverser les États-Unis en plusieurs étapes, permettant ainsi aux pilotes de partager leur exploit avec le public.

solar impulse (2) 

L’avion équipé de plus de 12 000 panneaux solaires et d’une envergure similaire à celle d’un Jumbo Jet est déjà arrivé sur le nouveau continent, démonté et transféré à bord d’un Boeing 747 Cargo.

À partir du premier mai 2013, Solar Impulse partira de San Francisco pour rejoindre New York, en effectuant des haltes à Phoenix, Dallas, Atlanta et Washington DC.

Bertrand Piccard et Andre Borscberg sont très enthousiastes à l’idée d’être les premiers pilotes à survoler les États-Unis avec un avion capable de voler 24 h non-stop jour et nuit avec la seule énergie solaire.

L’exploit se voudra éducatif puisqu’à chaque atterrissage, plusieurs jours seront consacrés à la tenue de conférences sensibilisant sur les capacités et l’urgence du développement des énergies renouvelables. Les pilotes devraient ainsi se rendre dans des écoles pour partager leur expérience, mais également retransmettre de la vidéo en direct et permettre des interactions avec le public pendant les phases de vol.

SOLAR_IMPULSE 2 

Lors d’une conférence visant à présenter le projet de traversée des États-Unis, les responsables de Solar Impulse ont également précisé qu’un nouvel avion serait construit pour le tour du monde prévu en 2015.

Les avancées technologiques au niveau des matériaux, des panneaux solaires, des batteries, des moteurs et des processus de fabrication ont été tellement importantes depuis le début du projet qu’il serait dommage de ne pas en faire la promotion. En outre, ces nouvelles technologies permettraient de proposer un cockpit plus large allouant davantage de confort aux pilotes.

Car oui, les limites de l’avion sont actuellement humaines, si l’avion est bien capable de voler pendant 24 h de façon continuelle, ce sont les conditions dans le cockpit qui imposent ces limites. Le prochain avion devrait ainsi permettre aux deux aviateurs de rester jusqu’à 5 jours consécutifs en vol sans se poser, et toujours sans autre énergie que celle procurée par le soleil.

Par Nabil Chaibi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s