La crise au Barça, Vilanova, Roura : la mise au point de Sandro Rosell

Depuis deux semaines et cette terrible défaite à Milan, la machine Barça s’est grippée et la double défaite face au Real Madrid a plongé le club catalan dans un début de crise. Une situation inhabituelle pour une formation habituée à tout écraser sur son passage depuis quatre saisons. Si la maladie de Tito Vilanova et son remplacement temporaire par son adjoint Jordi Roura ne peut expliquer à elle seule la terrible défaillance subie par le Barça, le club de Lionel Messi va devoir faire un gros résultat au Camp Nou face au Milan AC s’il veut sauver sa saison.

En véritable pompier de service, le président du club Sandro Rosell a profité d’une conférence de presse pour éteindre le début d’incendie et renouveler toute sa confiance envers Roura et surtout envers Vilanova. «  Le conseil d’administration se tiendra derrière Vilanova aussi longtemps qu’il le faudra. Il sera notre manager aussi longtemps que je serais président du club. Quoi qu’il en soit, la priorité du club cette année est la santé de Tito, le reste n’est que secondaire », a expliqué Rosell, avant de saluer l’actuel entraineur intérimaire du club, Roura. « C’est un héros. Nous devons le remercier de la responsabilité qu’il prend. » L’intérim devrait s’achever à la fin du mois. Selon Sandro Rosell, Vilanova a déjà été traité à plus de 50 % pour sa chimiothérapie et son retour à la tête de l’équipe est en bonne voie et pourrait intervenir d’ici la fin du mois de mars.

Et le vestiaire barcelonais dans tout ça ? Sandro Rosell a salué la force mentale de son groupe qui a résisté à moultes situations difficiles. Toutefois, il a confirmé que son équipe manquait d’un leader, et ce, en dépit des nombreuses stars et caractères forts qui composent le Barça. « Nos joueurs ont joué à un niveau très élevé depuis quatre ans et demi et ont surmonté de nombreuses situations difficiles. Il ne fait aucun doute qu’il est évident qu’un groupe ne peut fonctionner sans leader. Nous n’en avons pas eu depuis un moment. » Le FC Barcelone garde une solide avance en tête de la Liga, mais va jouer son avenir au Camp Nou la semaine prochaine face au Milan AC. En cas de défaite, la fin de saison pourrait être bien longue pour Tito Vilanova, et ce, même s’il bénéficie du soutien sans faille de son président.

Par Nabil Chaibi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s