Twitter : augmentation des demandes d’informations sur les utilisateurs. Par Nabil Chaibi

twitter-logo

Le nombre de demandes gouvernementales pour des informations sur des utilisateurs de Twitter est à la hausse. Le service de microblogging s’inquiète pour la liberté d’expression.

Twitter a publié la deuxième édition de son rapport de transparence. Un exercice de transparence auquel vient également de se plier Google.

Selon son rapport, le service de microblogging a dû conjuguer au second semestre 2012 avec 1 009 demandes gouvernementales pour des informations sur des utilisateurs. C’est une augmentation de près de 19 % par rapport aux 849 demandes du premier semestre.

Rappelons que Google a indiqué un total de 21 389 demandes gouvernementales pour le second semestre 2012, et également une augmentation à ce niveau.

Les demandes ont porté sur un total de 1 433 utilisateurs ou comptes Twitter. Pour 57 % de ces demandes, elles ont abouti à la délivrance de tout ou partie de l’information souhaitée.

Les chiffres pour les États-Unis sont particulièrement notables avec 815 demandes pour eux seuls dont 69 % ont abouti. En France, il y a eu 12 demandes ( pour 54 utilisateurs ) au second semestre 2012 mais aucune n’a été honorée.

Twitter-rapport-transparence-2012

Responsable juridique de Twitter, Jeremy Kessel déclare que ces demandes  » envahissantes  » et  » croissantes  » peuvent avoir  » un effet dissuasif sérieux sur la liberté d’expression et des implications réelles pour la confidentialité.  »

Le rapport de Twitter indique également que le nombre de demandes de retrait pour du contenu illégal dans certaines juridictions est passé de 6 à 42 ( 16 demandes de gouvernements et 26 demandes de justice ) dont 5 % ont été suivies de faits.

Pour la France, une seule demande qui a touché 40 utilisateurs pour 44 tweets. Il s’agit de la demande de l’Union des Étudiants Juifs de France pour des tweets antisémites.

 » Nous avons reçu une demande de retrait du représentant légal d’un groupe d’étudiants accusant Twitter d’héberger du contenu illégal incitant à la haine. Sur la base de la législation locale, nous avons retenu l’accès à certains des tweets en France mais pas tous « , indique Twitter.

Il y a quelques jours, une décision du tribunal de grande instance de Paris a sommé Twitter de fournir les données pour aider à l’identification d’auteurs de tweets antisémites et racistes.

Twitter indique enfin avoir reçu 3 268 notifications pour des publications en violation avec les droits d’auteur ( 6 646 au total en 2012 ).

Par Nabil Chaibi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s